Quelques recommandations Médicales

INFORMATION MEDICALE ET RECOMMANDATIONS.

(de la part de Julien Desnos, médecin de la Ligue Régionale et membre du Comité Médical FFR)

A l'attention de tous les pratiquants qui souhaitent maintenir leur condition physique,

merci de prendre connaissance des recommandations médicales émanant du Comité Médical FFR.


Un exercice physique régulier et peu intense est bon pour la santé : lutte contre la prise de poids et stimule l’immunité . Mais un exercice intense diminue vos défenses et pourrait augmenter le risque d’être contaminé. Nous sommes en pleine période d’épidémie virale très contagieuse . Certaines recommandations médicales sont à respecter scrupuleusement. Ces recommandations sont celles des cardiologues du sport et validées par la commission médicale de la FFR. Sache que tu peux être contaminée par le COVID-19 et ne pas avoir de symptôme ou très peu . Comme pour beaucoup de maladie virale , le COVID-19 peut toucher les muscles squelettiques entrainant des douleurs musculaires mais également les muscles du cœur. Il y a donc un risque de myocardite virale . ( « Inflammation » du muscle cardiaque). Au repos, cette myocardite est souvent asymptomatique . tu ne ressens rien. Mais à l’effort , des troubles du rythme cardiaque peuvent apparaitre et dans certains cas entrainer un dysfonctionnement fatal. Dans la littérature médicale, la myocardite est toujours présente dans le quatuor de tête des causes de mort subite de l’athlète de moins de 35 ans. ( Il existe des reports de myocardites aigues gravissimes en rapport avec le COVID- 19 mais je n’ai rien vu de spécifique pour les sportifs) Il est donc recommander que tu prennes systématiquement , deux fois par jour, ta température , également si tu tousses ou si tu te sens anormalement faible (moins en forme ). Achète un thermomètre si tu n’en as pas ! Plusieurs cas peuvent se présenter : 1. Tu as de la fièvre ou tu as eu de la fièvre : IL faut STOPPER TOUTE ACTIVITE PHYSIQUE pendant l’épisode fébrile et prolonger cet arrêt pour une durée minimale de 14 jours après la fin de la période de fièvre. Si tu as juste de la fièvre sans symptôme , il ne faut surtout PAS PRENDRE DE PARACETAMOL pour masquer ta fièvre et pouvoir t’entrainer . C’est formellement INTERDIT. ET il ne faut PAS PRENDRE DE PARACETAMOL A TITRE PREVENTIF . Ceci n’est d’aucune efficacité et pourrait surtout masquer une éventuelle fièvre et te maintenir dans la méconnaissance de ton infection. 2. Tu n’as pas de fièvre : ( mais peut être tu es porteur du virus ) La durée et l’intensité de l’effort augmentent le risque de troubles du rythme grave en cas d’atteinte virale du muscle cardiaque . Et une éventuelle déshydratation associée majore d’autant plus le risque . IL est donc recommandé :     * De limiter la durée des exercices physiques à des séances maximales d’une heure espacées de 3 heures de repos et de réhydratation. * 2 séances par jour.     * Il faut LIMITER LE NIVEAU D’EFFORT MAXIMAL À 80 % DE VOTRE FC MAX PERSONNELLE, cette fréquence te sera communiquée par ton préparateur physique .     * L’idéal serait de vous entrainer avec un cardiofréquencemètre à fin de ne pas dépasser les 80%. Il est strictement interdit de s’équiper de vêtements supplémentaires, coupe-vent… pour augmenter volontairement la transpiration . 3. Le COVID-19 peut également atteindre les muscles de ton squelette : Si lors de séances habituellement bien tolérées tu présentes des douleurs musculaires ou des crampes inhabituelles . Tu t’arrêtes . Cela peut être un signe d’alerte et évocateur de l’infection. IL ne faudra pas prendre de paracétamol car tu risques de masquer la fièvre. Prends ta température au repos à distance d’une activité physique . 4 ) les séances de musculation . Une séance de musculation trop intense et/ou trop longue pourrait tout à fait déclencher un trouble du rythme cardiaque en cas d’atteinte du muscle cardiaque. IL semble raisonnable de :     * limiter les séances de musculation à une durée d’1h00,     * ne pas prévoir de travail à charge maximale,     * ne pas prévoir d’exercice de saturation jusqu’à épuisement (musculaire local ou physiologique général). 5) LES DRAPEAUX ROUGES :

La survenue de l’un des signes suivants apparaissant à l’effort doit imposer l’arrêt immédiat de l’activité et un avis médical :     * Douleur thoracique (surtout à type de brûlure ou d’oppression) survenant à l’effort mais également dans le quotidien, y compris en période nocturne,     * Essoufflement anormal.     * Malaise à l’effort,     * Variations brutales du rythme cardiaque * qu’elles soient perçues par toi ou seulement objectivées par le cardiofréquencemètre : - augmentation brutale de la fréquence cardiaque - Variations importantes et brutales de la fréquence cardiaque. Attention ne prenez pas d’anti-inflammatoires et cortisone : ex Ibuprofène (ADVIL, RHINADVIL, NUROFEN, SPIFEN), Diclofénac (VOLTARENE), Kétoprofène (BIPROFENID), Naproxène (APRANAX)… Attention au tabac .

Par ailleurs si vous avez le couple (fièvre- toux ) appelez votre médecin traitant . Mais surtout respecter les consignes de confinement et protégez-vous ainsi que vos proches AUCUNE MEDAILLE NE VAUDRA TA SANTE »

sporteasy.png

©2019 by XV de l'Erdre. Powered by Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now